Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2016

La Wii et le syndrome du service à raclette

La première question qui vient à l’esprit : c’est quoi ce syndrome du service à raclette ? Et en quoi ça peut avoir un lien avec la Wii ? Des idées… la Wii ferait grossir ? Non. Après avoir joué à la Wii, ça pue le fromage dans la maison pendant une semaine ? Crois pas. On peut manger des cornichons en jouant à la Wii ? Oui, mais c’est pas le sujet.



Plus sérieusement, les mauvaises langues prétendent que la Wii est touchée par le syndrome du service à raclette car :
-    Comme tout le monde vous avez acheté une Wii… parce que vous y avez joué chez des amis ou parce que vous avez cédé à l’engouement populaire et médiatique du moment ;
-    Comme tout le monde vous y avez joué avec enthousiasme les premières semaines et vous avez dit à tout le monde que c’était super ;
-    Et comme chez tout le monde, votre Wii prend maintenant la poussière et vous la rallumez seulement de temps en temps, quand vous recevez des invités…
Un peu comme le service à raclette. Voilà l’explication !

Mais cette allégation reflète-t-elle la réalité des usages de la Wii ou s’agit-il d’une campagne de diffamation orchestrée par des hardcore gamers jaloux du succès de la console de Nintendo ?
En Gamocratie, les consoles naissent libres et égales en droit. Nous avons donc décidé de mener l’enquête et nous nous baserons pour cela sur les chiffres de Nielsen Company, sur les joueurs US.

Les Chiffres

1-En juin 2009, le temps de jeu sur Wii représentait plus de 18% du temps de jeu total toutes consoles confondues. Pour comparaison, le temps de jeu sur Xbox 360 représentait 21% et le temps de jeu PS3 seulement 10%. Mais la bonne performance de la Wii s’explique en partie par le plus grand nombre de Wii installées.

2-La Wii ne compte que 6% de joueurs réguliers, contre 10% pour la PS3 et 11% pour la Xbox 360.

3-Les sessions de jeu sur la Wii sont plus courtes (58 min, contre 64 min pour la PS3 et 78 min pour la Xbox 360) et moins fréquentes (1.78 session par jour, contre 2.15 pour la Xbox 360 et 2.42 pour la PS3).

Au regard des chiffres présentés ci-dessus, on peut légitimement penser que la Wii est touchée par le syndrome du service à raclette. Mais on pourrait également dire, de manière moins méprisante, que la Wii est tout simplement une console orientée Casual Gaming.

Les contrôleurs intuitifs de la Wii (wiimote + nunchuk) ont amené aux jeux vidéo de nouveaux publics, qui ont développé des habitudes de jeu différentes des gamers traditionnels. Pour ces nouveaux joueurs, la Wii s’apparente davantage à un jeu de société interactif occasionnel. D’ailleurs, les périodes d’utilisation les plus intenses de la Wii sont les vacances d’été et les vacances d’hiver : des moments partagés en famille.

Conclusion
Les joueurs Wii ne sont pas tous des hardcore gamers. Ils ne passent pas des nuits entières sur leur console pour finir un jeu à 100% ou faire le meilleur score possible… Et alors ? L’univers des Jeux Vidéo est assez grand pour les hardcore gamers et les casual gamers. Prions simplement pour que les éditeurs produisent des jeux de qualité pour ces deux publics.

Bon, ça m’a donné faim tout ça. Passez à la maison ce soir… on fera une raclette ?

Les commentaires sont fermés.