Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2016

La Wii et le syndrome du service à raclette

La première question qui vient à l’esprit : c’est quoi ce syndrome du service à raclette ? Et en quoi ça peut avoir un lien avec la Wii ? Des idées… la Wii ferait grossir ? Non. Après avoir joué à la Wii, ça pue le fromage dans la maison pendant une semaine ? Crois pas. On peut manger des cornichons en jouant à la Wii ? Oui, mais c’est pas le sujet.



Plus sérieusement, les mauvaises langues prétendent que la Wii est touchée par le syndrome du service à raclette car :
-    Comme tout le monde vous avez acheté une Wii… parce que vous y avez joué chez des amis ou parce que vous avez cédé à l’engouement populaire et médiatique du moment ;
-    Comme tout le monde vous y avez joué avec enthousiasme les premières semaines et vous avez dit à tout le monde que c’était super ;
-    Et comme chez tout le monde, votre Wii prend maintenant la poussière et vous la rallumez seulement de temps en temps, quand vous recevez des invités…
Un peu comme le service à raclette. Voilà l’explication !

Mais cette allégation reflète-t-elle la réalité des usages de la Wii ou s’agit-il d’une campagne de diffamation orchestrée par des hardcore gamers jaloux du succès de la console de Nintendo ?
En Gamocratie, les consoles naissent libres et égales en droit. Nous avons donc décidé de mener l’enquête et nous nous baserons pour cela sur les chiffres de Nielsen Company, sur les joueurs US.

Les Chiffres

1-En juin 2009, le temps de jeu sur Wii représentait plus de 18% du temps de jeu total toutes consoles confondues. Pour comparaison, le temps de jeu sur Xbox 360 représentait 21% et le temps de jeu PS3 seulement 10%. Mais la bonne performance de la Wii s’explique en partie par le plus grand nombre de Wii installées.

2-La Wii ne compte que 6% de joueurs réguliers, contre 10% pour la PS3 et 11% pour la Xbox 360.

3-Les sessions de jeu sur la Wii sont plus courtes (58 min, contre 64 min pour la PS3 et 78 min pour la Xbox 360) et moins fréquentes (1.78 session par jour, contre 2.15 pour la Xbox 360 et 2.42 pour la PS3).

Au regard des chiffres présentés ci-dessus, on peut légitimement penser que la Wii est touchée par le syndrome du service à raclette. Mais on pourrait également dire, de manière moins méprisante, que la Wii est tout simplement une console orientée Casual Gaming.

Les contrôleurs intuitifs de la Wii (wiimote + nunchuk) ont amené aux jeux vidéo de nouveaux publics, qui ont développé des habitudes de jeu différentes des gamers traditionnels. Pour ces nouveaux joueurs, la Wii s’apparente davantage à un jeu de société interactif occasionnel. D’ailleurs, les périodes d’utilisation les plus intenses de la Wii sont les vacances d’été et les vacances d’hiver : des moments partagés en famille.

Conclusion
Les joueurs Wii ne sont pas tous des hardcore gamers. Ils ne passent pas des nuits entières sur leur console pour finir un jeu à 100% ou faire le meilleur score possible… Et alors ? L’univers des Jeux Vidéo est assez grand pour les hardcore gamers et les casual gamers. Prions simplement pour que les éditeurs produisent des jeux de qualité pour ces deux publics.

Bon, ça m’a donné faim tout ça. Passez à la maison ce soir… on fera une raclette ?

31/05/2016

site de crédits fifa 16

L'Euro 2016 de foot va bientôt commencer en France. Et n'a pas encore débuté qu'on a eu les habituelles polémiques sur la la liste des sélectionnés, et surtout 'l'affaire Cantona' . On va en baver du foot pendant Juin et Juillet, c'est sur.

Et les jeux vidéos d'e-sport  ne sont pas en reste, puisque après EA sport qui avait sorti son FIFA 14 coupe du monde voici PES qui sort son édition pour l'EURO 2016 : même les graphismes de PEs sont sublimes, les joueurs pourtant préfèrent depuis quelques années le jeu fifa et son mode en ligne FUT 16, ainsi que son marché de l'achat / vente de crédits fifa .  voici d'ailleurs un site de crédits fifa pour les demandeurs 

credits-fifa.JPG

Peut-être que PES ca inverser la vapeur avec cette édition spéciale EURO 2016, mais il faudrait plutôt qu'ils mettent en avant leur mode en ligne, et là ils auront du succès...

et voici aussi la vidéo du trailer de PES spécial euro 2016 : https://www.youtube.com/watch?v=JOh4yMo2K4E

euro2016.JPG

 

30/04/2016

Les 5 jeux les plus vendus en France

Il y a quelques années voici le TOP des jeux vidéos en France... ça a bien changé depuis !

 

1ère position : Mass Effect 2 sur Xbox 360
Enfin un titre Xbox 360 dans le top 5 des ventes françaises. Ceux qui pensaient sournoisement que tous les joueurs X360 étaient des vilains qui faisaient que télécharger les jeux peuvent aller se rhabiller… ou presque.
Trustée depuis un petit moment par Nintendo, la première place du classement glisse cette semaine vers un titre définitivement mature (18+ quand même), un Action-RPG doté d’un scénario assez sombre… C’est sûr que ça nous change de Wii Fit Plus et New Super Mario Bros. Les hardcore gamers auraient-ils repris le pouvoir ? et pour combien de temps ?

Derrière, il semble que je reconnais certaines têtes. On dira qu’il y a des redoublants…

2ème position : New Super Mario Bros Wii sur Wii
3ème position :
Wii Fit Plus + Wii Balance Board sur Wii
4ème position :
Call of Duty : Modern Warfare 2 sur PS3

5ème position : MAG sur PS3

Belle performance pour ce FPS exclusif à la PS3. Cette 5ème place est d’autant plus remarquable que MAG ne propose pas de mode solo et se concentre uniquement sur une expérience multi-joueurs en ligne pouvant regrouper jusqu’à 256 joueurs simultanément. Le concept a donc l’air de séduire. Doit-on y voir le sacre du online dans les FPS au détriment de tous les autres modes de jeu ? A voir quand même…

21/03/2016

Fut 16 -Test iPhone

 

Le football arrive maintenant sérieusement sur iPhone et deux éditeurs ont décidé de se tirer la bourre, EA sport avec sa licence légendaire Fifa et Gameloft avec PES 16. Mais lequel choisir ? : l'avis d'un joueur de FUT  16  http://www.stat-foot.fr/credits-jeu-fifa-10-coupe-du-mond...

 

 

Fut 16 - monedas fut

Bienvenue au pays virtuel  où la 3D a conquit le monde, c’est ainsi que je résumerai FUT 16. Côté visuel c’est vraiment très beau, même au niveau des menus, on sent que depuis fifa 14 la qualité graphique tient bien. On passera sur les effets sonores qui sont bons, les dribles avec le ballon se résument à un « pof pof pof pof pof pof pof » mais l'IA est toujours aussi bonne. De plus, les joueurs sont bien modélisés, même si PES 16 est toujours meilleur sur ce point.  et c’est sans parler des caractéristiques de chaque joueurs, aujourd'hui un club de ligue 2 ne peut plus gagner contre le ReaMadrid sans trop de difficulté : il lui faudra beaucoup de monedas fut 16 baratas ! (Comprar monedas FUT baratas aqui. para el juego FIFA 16. Las monadas fut 16 estan el mejor camino para tener TOP jugadores rapidamente ! )

 

FUT16.JPG Pour ce qui est du gameplay, c’est bien, les joueurs se déplacent naturellement, les virages sont bons, assez intuitif et l’on peut moins facilement marquer en traversant le terrain tout seul (le bon vieux temps de FIFA 15).

 

Les plus de FUT 16

+ Les clubs et les joueurs

+ L'IA

- TOUT


Les moins de FUT 16

- Modélisation

- Gameplay

- Bruitages

- Menus

- Le reste

 

 

02/03/2016

[TEST] jeu James Bond 007 : Blood Stone

 

A défaut de squatter les salles obscures cette année, l’agent anglais le plus connu de la planète se pose sur nos consoles à travers une aventure totalement inédite. Développé par Bizare Creations et édité par Activision, James Bond 007 : Blood Stone va tenté de nous faire oublier le Daniel Craig réel par sa copie conforme virtuelle, en nous baladant aux quatre coins du globe. Si la franchise a connu beaucoup plus de bas que de hauts ces dernières années, voyons voir si Blood Stone parvient à gommer les errements du passé et à se caler sur la réputation de son agent.

 

Une aventure exclusive

 

Si vous suivez de près les aventures de James Bond, vous devez sans doute savoir que la MGM, société qui détient les droits de la franchise, est dans le rouge et que le prochain film de 007 est passé en stand-by. Ainsi, James Bond 007 : Blood Stone ne s’appuie sur aucun film de la série et nous propose une aventure exclusive écrite par le scénariste de Goldeneye. De là à dire que le scénario est une véritable petite pépite, c’est un risque je ne prendrais absolument pas. En gros, et une fois de plus, de vilains terroristes menacent la pérennité de la géopolitique mondiale en dérobant des armes biochimiques. Bien entendu, James bond, qui reprend ici les traits de Daniel Craig, va tout faire pour les stopper et se faire un maximum de nanas dans la foulée, quitte à réduire à feux et à sang tout ce qui présente à lui. Un scénario correct, mais qui souffre d’une narration totalement bancale. Des cinématiques nous mettent bien au parfum entre chaque mission, mais l’intrigue est tellement hachée qu’on a énormément de mal à suivre ce qu’il se passe. Tellement même, qu’on finit par ne prendre le jeu que pour son intérêt ludique et qu’on met de côté l’histoire et tout ce qui s’en suit. De plus, la réalisation ne lui vient pas spécialement en aide. Très inégale, le jeu a tout de même le mérite d’être propre et de ne pas souffrir d’odieux bugs d’affichage ou d’aliasing persistant. Le problème vient plutôt du manque cruel de détails. Les environnements sont minimalistes, les textures sont creuses et la modélisation globale bien trop simpliste. Idem pour les différents personnages inexpressifs qui rendent les cinématiques odieusement fades. Le jeu a beau être propre, mais il manque cruellement d’ambition. A côté de ça, on retrouve toutes les musiques si particulières à la série. Ce qui fait qu’à la première note jouée, on est instantanément plongé dans le bain. Mais on déchante rapidement à cause de doublages qui sont….autant ne rien dire….

JAMES BOND.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Découpé en cinq chapitres, il ne faut qu’à peine 5 heures pour venir à bout de l’aventure solo. Une durée de vie ridicule qui s’articule autour d’un jeu trop simple qu’il est préférable de commencer en mode difficile. Histoire de ne pas être surpris par le générique de fin. Se basant sur la mécanique d’un TPS classique, Blood Stone permet d’enchainer différentes phases de gameplay qui rythme l’aventure : Fusillade, infiltration et course poursuite. Malgré une prise en main assez lourde, on a aucun mal à passer d’abris en abris et d’aligner ses ennemis à l’aide d’une visée automatique particulièrement efficace. Et pour rendre la chose encore plus aisée (Et de la même manière que le Mark and Execute de Splinter Cell) en fonction du nombre d’ennemis abattus au corps à corps, il est possible d’activer une visée éclair pour abattre son vis à vis d’une seule balle entre les deux yeux. Mais l’IA manquant cruellement d’ingéniosité, on utilise ce gimmick plus pour se distraire que pour se sortir du pétrin. Mais si le cœur vous en dit, il est également possible de se la jouer patte de velours et d’arriver en sournois par derrière pour briser des nuques ou faire tomber de pauvres apprentis terroristes par le premier balcon croisé. Entre ces phases musclées, quelques scènes de course poursuite viennent rafraichir l’atmosphère. Que ce soit en bolide de bourgeois, en aéroglisseur ou en vulgaire dépanneuse, le but est de poursuivre sa proie sans faire d’anicroche au volant. Agréable à prendre en main, il faut tout de même recommencer les épreuves plusieurs fois avant de connaitre la piste par cœur et ne pas tomber dans le vide alors que l’on croyait naïvement être encore sur la piste. Frustrant. Si James Bond est aussi connu pour ses gadgets, le jeu ne lui fait pas du tout honneur de ce côté-là. En plus d’une palanqué d’armes disponibles, le seul gadget de Bond est son téléphone portable qui lui permet de pirater des caméras de surveillance ou bien d’afficher à l’écran la position des ennemis ou d’items à ramasser. Le fan sera triste. Une fois le solo terminé, un mode multijoueurs est également de la partie. Fonctionnant par équipe, le but du jeu est d’attaquer son adversaire tout en utilisant les possibilités du mode solo (Corps à corps, etc…). Amusant les premières parties, on finit très vite par se lasser du manque de profondeur. Surtout qu’il n’y a pas foule de connectée.

 

BOND2.jpg

 

Conclusion

 

Moyen. C’est ainsi qu’on pourrait qualifier James Bond 007 : Blood Stone. Malgré son gameplay solide se basant sur des mécaniques qui ont fait leurs preuves et le côté showtime de certaines scènes, le jeu s’enlise dans une réalisation graphique moyenne, une durée de vie ridicule et une très grande linéarité. Si les fans pourront prendre cette aventure avec beaucoup de cœur, les autres le prendront comme un TPS de plus, sans saveur et réelles ambitions. Dommage. Surtout que l’agent 007 à toute la carrure pour nous propulser dans une aventure folle et décomplexée. Peut-être pour la prochaine fois ?

 

 

 

 

 

01/01/2016

Test du jeu video Uncharted 2 among thieves

 L'histoire:

  Vous incarnez Nathan Drake, un chasseur de trésor, qui coule des jours heureux sur une ile tropicale, jusqu'au moment où un vieil ami lui rend visite pour lui demander son aide : dérober un objet au musée d'Istanbul.

 Mais la petite histoire va se corser au moment où le pote de Nathan le double, et le laisse seul dans ce musée, en prenant soin d'alerter la police. Car ce qu'ils ont découvert dans le musée est un indice qui pourrait les mener directement à la pierre de Chintamani, un saphir de plusieurs tonnes...

 De plus, ils ne sont pas les seuls sur le coup, un dangereux mercenaire russe, à la tête d'une véritable armée, est aussi sur la trace de la pierre.

 

Le jeu et ces graphismes hors-normes:

  Le moteur graphique est tout simplement hallucinant. Le physique de Nathan, ses expressions, ses cheveux qui bougent au gré du vent, ou ses mouvements... ses vêtements qui se trempent quand vous allez dans la flotte, l'épaisse couche de neige sur ses pieds ou sur son jeans qui vous ralenti, la sueur sur son front. Les décors d'une beauté rarement atteinte, les oiseaux qui passent, la beauté de l'eau qui se trouble sous vos pas, les traces dans la neige, la façon dont le corps de Nathan bouge selon ses mouvements est vraiment hyper-réaliste.

 Je crois pouvoir affirmer que c'est actuellement le plus beau jeu, tous supports confondus... (y compris pc)

UNCHARTED.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Déroulement de la première mission du jeu:

   Nathan se réveille. Il est assis sur une banquette de train. Il a mal de partout, il saigne abondamment... une balle logée dans le bas ventre.

 Il émerge doucement de son coma et se rend compte que la rame dans laquelle il est assis est dans une position inconfortable... et pour cause !! Elle est suspendue dans le vide, à flanc de falaise.

Pas une seconde à perdre, vous vous levez aussi vite que possible, et là un éboulement fait bouger la rame. Nat' tombe en bas de la rame et s'accroche de justesse à une rambarde.

 Vite, il faut remonter. Vous passez de l'autre coté de la rambarde et commencez votre ascension par le coté gauche de la rame, vous montez le long d'une barre en métal.

 Arrivé à mi-chemin, la barre cède et vous vous accrochez de justesse à une fenêtre, puis rentrez dans la rame.

 Là, il vous faut escalader les sièges les uns après les autres. Vous arrivez enfin en haut et vous vous rattrapez de peu à la corniche, juste avant que le train ne tombe.

 Nat' se relève, il neige abondamment, il a très froid, du mal à marcher et des vertiges (à savoir que la gestuelle de Nat' a été modifiée exclusivement pour ce niveau, un vrai taff de la part des développeurs).

 

UNCHARTED2.jpg

 

 

Vous marchez comme vous pouvez dans cette neige qui colle sur vos pompes et vous ralentie pour arriver sur le lieu de l'accident ferroviaire.

 Là, vous ramassez une arme (un 92FS), et d'un seul coup, un soldat surgit de nulle part, il faut vite le tuer...

 Vous continuez votre périple dans ces méandres de carcasses broyées sous la violence du choc. Un peu plus loin Nat' s'effondre de froid et de fatigue...il lève les yeux...une silhouette inquiétante se rapproche...

 

I.A:

  Les ennemis ne vous laisseront aucun répit durant les gun-fight, ils se mettent à couvert, vous contournent à loisir, utilisent des boucliers pour attaquer de front, vous envoient des grenades avec une précision mortelle, soulèvent des éléments du décor tels que les tables pour se protéger.

  En un mot, l'I.A est irréprochable et elle va vous en faire baver.

   Prise en main:

  D'une efficacité étonnante, prise en main rapide et très confortable.

   Durée de vie:

  Comptez facilement quinze heures pour finir l'aventure solo, et si vous souhaitez trouver tous les objets cachés (qui déverrouillent des armes et des skins) comptez bien vingt cinq heures.

   Ajoutez à cela, le fait que vous pouvez faire toute la campagne en coop à 3 joueurs et le multi qui est vraiment complet : match à mort, survie, capture du drapeau, roi de la colline, etc...

   Musique Bande-son:

  Elle est énorme, musique, bruitage, arme à feu... allez sur http://hxc-metal.net pour plus d'éléments : je vois d'ici les petits malins qui vont vouloir se procurer la B.O...

 Sachez aussi que Nat' est en permanence en train de balancer des trucs du genre : « ouf », «  j'ai eu chaud » ou encore « ça fait mal hein?? » Vous allez me dire que c'est gavant ? Et bien non, sur toute la campagne Nat' a du lâcher plus de 150 expressions de ce genre, et je n'ai jamais entendu deux fois la même. Énorme !!!

   Conclusion :

 Ce jeu est vraiment énorme, si vous avez une PS3, il vous le faut absolument.

 Achetez-le les yeux fermés, faites nous confiance.

01/11/2015

FIFA 16 vs Pro Evolution Soccer 2016

 Le coup de sifflet annonçant l’engagement de  Fifa 16 VS  PES 2016 a été donné !

 Konami et EA Sports se disputent le ballon à coups de vidéos et de photos semées par-ci par-là sur le net ! Alors que pour les versions 2016 de ces jeux on peut se dire aussi que la bataille va se faire au niveau du mode online : là où EA a clairement sabordé son mode fut pour faire la guerre à l'achat de crédit fifa 16 , est-ce que PES va reprendre le marché et donc les joueurs qui ont quitté fifa déçus ?

 Alors que EA Sports a dévoilé les premières images de sa dernière simulation de foot, accompagnées d’une vidéo présentant le nouveau moteur de collision des joueurs et un trailer présentant brièvement son gameplay…

…PES 2016 a riposté à l’aide de quelques clichés et de deux vidéos, une assez longue présentant les premières images du prochain Pro Evolution Soccer présentées par Seabass et une autre assez brève, compilée de phases de jeu

 Fifa 16

 Le réalisme de FIFA 16 sera flagrant dans les dribbles et par des mécanismes de défense et d’attaque repensés, l’intelligence pro des joueurs personnalisée et l’Impact Engine. Surtout si on peut acheter des monedas fifa 16 comme en Espagne

 PES 2016

 Konami a lancé une contre-attaque en faisant de même pour son bébé en cours de création! L’occasion de découvrir la modélisation des personnages, qui semble toujours plus poussée. Les développeurs japonais annoncent une plus grande fluidité dans le jeu, une conduite de balle plus précise, une nouvelle Intelligence Artificielle collective retravaillée, mais aussi un perfectionnement des collisions ! Des améliorations qui semblent assez proches du nouveau FIFA !

 Mais là où Konami se démarque, c’est quand ils nous surprennent avec une intuitivité du jeu.
« Comment est-ce possible ? » me direz-vous !

 

fut-1.png

 

Ce mécanisme se base sur l’idée que vous avez derrière la tête lorsque vous lancez une action. Si vous souhaitez lancer un ailier dans la profondeur pour effectuer un centre, celui-ci (grâce à son petit doigt) le sentira et se démarquera pour attendre la passe.

 

« Donner l’impression que les joueurs sur le terrain agissent comme s’ils savaient ce que vous attendez d’eux. »  Seabass

 

Cette annonce promet un véritable changement pour la série PES, quand on sait que PES 2011 avait déjà pris un virage à 180° en introduisant les passes semi-manuelles, un angle de caméra rabaissé et un gameplay plus abouti.

Les dribbles à 360° ainsi que les passes complètement manuelles apparaîtront dans la cuvée 2012 de Konami. La prévalence des exploits individuels des « Stars Internationales du Foot » seront moindres, et par cela le prochain opus privilégiera le COLLECTIF, l’altruisme, et on ne s’en plaindra pas !!

 ATTAQUE

 L’attaque collective sera donc le mot d’ordre, ne comptez donc pas pouvoir percer la défense adverse et mettre une lunette en filant la balle à Cristiano Ronaldo ou à Messi ! C’est du passé ! Quoique : on a bien vu des équipes surarmées - après avoir acheté des crédit fifa 16 - compter uniquement sur les exploits des Ronaldo et Messi en mode solo

 Le développeur Shingo « Seabass » Takatsuka nous explique que « La capacité des joueurs à jouer sans le ballon » a été travaillée en profondeur.
Vos coéquipiers chercheront des solutions pour le porteur du ballon, ce qui promet des une-deux, du jeu en triangle et des diagonales, desappels de balle omniprésents. Un bon timing sera indispensable pour arriver à ses fins et marquer !

 DEFENSE

 Un positionnement des défenseurs plus équilibré, un marquage en zone sera une des innovations. Les défenseurs pourront fixer le porteur du ballon et les commandes ont été simplifiées pour être plus intuitives. La temporisation et le marquage efficace rendront la défense plus facile à gérer.
Lesface à face seront alors la clé de la réussite. La différence se fera avec des dribles décisifs et un bon timing !

 En résumé : toujours Plus de liberté attendue pour le prochain PES !

 

 

19:56 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (0)