Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avis Pro Evolution Soccer vs FIFA

PES 2012 tient à tenir tête à son concurrent FIFA 12

 S'il n'a pas encore tous les moyens pour le dépasser, il en prend au moins le chemin.

PES11.JPG

PES 2012 évolue, mais il faut du temps pour que les bonnes idées de Konami s'articulent entre elles, que l'évolution trouve son rythme de croisière en apportant chaque année de nouveaux changements, de nouveaux ajouts. Cette mouture 2012, très inspirée par la précédente porte cet espoir mais souligne combien le chemin est long pour gommer encore bien des défauts. On s'étonne d'ailleurs que Konami en laissent traîner certains, comme cette ambiance sonore toujours loin d'être satisfaisante.

L'IA aussi s'annonce encore comme un gros chantier de la franchise.

La frustration est encore de mise dans ce PES 2012, on s'agace devant des comportements de joueurs incohérents ou face à une prise en main peu intuitive. Et toujours pas de marché des transferts entre joueurs ( ces échanges de crédits fut qui font le bonheur des joueurs actuellement) . Jamais jeu n'a eu autant à faire ses preuves et, s'il fallait noter un élève, on soulignerait tout de même sa bonne volonté de faire mieux, des efforts, de l'énergie à revendre mais pas toujours utilisée à bon escient. Bilan mitigé donc, mais positif puisque prometteur encore... L'évolution est en marche, les idées sont là, il faut désormais savoir les concrétiser et rattraper Fifa Ultimate Team

 

Konami impose sa franchise à la Nintendo 3DS en ce jour de lancement.

PES 2011 3D subit quelque peu le passage sur la portable.

PES 2011 3D est une réussite sur le plan technique. La prise en main, les graphismes de la console, l'effet de profondeur donnant un peu plus d'effet aux passes, les mouvements disponibles assez riches, la modélisation des joueurs, font de cette version 3DS une oeuvre remarquable. La dernière de Nintendo affiche ses performances et se révélera aux yeux de beaucoup supérieure à leurs attentes.

La console donne le ton d'un point de vue technique et le contrat est au moins rempli sur ce point. Malheureusement, ce PES 2011 3D offre un défaut très important et qui n'est pas du à la console, mais bien à son éditeur. Konami livre ici une version bien trop légère de ce PES, le contenu ayant été coupé à la hâche pour que, sans doute, le jeu puisse être prêt dans les temps. Trois modes de jeux, ce n'est pas ce que la franchise a pour habitude de proposer.

Les habitués ne risqueront peut-être pas l'achat, mais PES 2011 3D est actuellement le seul jeu de foot annoncé...

Écrire un commentaire

Optionnel