Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2015

Jeu BackBreaker : test

 Genre: Sport / Foot US
Editeur:  505 Games
Développeur: Natural Motion
Sortie: 28/05/2010
3 ans et +
Xbox 360 – Ps3 – Pc – Iphone

 

Test sur Xbox 360.

Le studio anglais Natural Motion a créé un moteur physique à la base du bijou de l’année 2010: Red Dead Redemption. Ce moteur, nommé Euphoria, a fait ses preuves et il est tout naturel que les développeurs veuillent l’utiliser dans un jeu de sport! A l’honneur : le football américain, un défi de taille pour ces « british » sachant que Madden NFL n’avait jusque-là que très peu de concurrence et donc peu de soucis à se faire.

 nfl.PNG

Graphisme : 14/20

 Au niveau graphique: le jeu se présente bien, notamment grâce à la caméra, qui se trouve  au centre de l’action, au premier rang d’un spectacle saisissant, les animations des plaquages et autres collisions sont excellentes. Le fait que l’on ne voit jamais deux fois le même tacle, plaquage ou esquive prouve la puissance du moteur physique. Une fois à l’arrêt, la simplicité des textures est flagrante. On découvre des stades pauvres et des joueurs en plastique moulés dans trois ou quatre gabarits différents.

 

Durée de vie : 17/20

 Avec les modes league (carrière), exhibition, online, entraînement, championnat, il y a de quoi faire! Le mode League vous occupera un moment, un éditeur complet vous permettra de créer l’équipe de vos rêves. Le mode entraînement est très réussi et permet aux néophytes de se familiariser avec le jeu. Le mode Tackle Alley vous propose de marquer un Touchdown en traversant tout le terrain. Le multijoueur, en local ou en ligne, augmente également la durée de vie globale du soft.

 

Jouabilité : 15/20

 Le jeu se veut accessible mais orienté simulation. Le néophyte maîtrisera rapidement les bases mais les gestes techniques demanderont du temps.BackBreaker se démarque par son approche du Foot US très centrée sur le joueur controlé. Cet intéret mute vite en défaut, le placement de caméra nous fait rentrer dans le match mais devient génant quand on gère le Quaterback; délicat de repérer ces coéquipiers et faire une bonne passe sans savoir si un adversaire se cache dans l’angle mort !

 

Autres : 14/20

 Si vous faites l’acquisition de ce titre, vous aurez droit à de jolies séquences de jeu et à de bonnes rigolades entre amis. Outre le défaut du manque de licence NFL qui fait que tous les noms sont fictifs, on dénotera l’impossibilité de jouer online en coopération, c’est-à-dire de jouer à deux avec l’écran scindé contre un adversaire. L’ambiance générale des matchs et la bande sonore sont plutot bons sans etre extraordinaires, les menus sont clairs et très bien réalisés.

 

Bilan : 15/20

 Entre réalisme et spectacle BackBreaker propose une nouvelle expérience de jeu: l’immersion du joueur dans un match. Accessible à tous, il permet aussi de réaliser des mouvements plus techniques, avec pas mal d’entrainement et d’adaptation à cet angle de caméra pas évident à dresser. Natural Motion et 505 Games nous livrent ici un jeu de Foot US crédible pour un premier essai, en attendant une suite avec quelques corrections et faire de BackBreaker le sérieux dauphin de Madden NFL.

 

Les commentaires sont fermés.